de fr it

HanhartTG, Diessenhofen

Famille thurgovienne attestée depuis 1475 à Diessenhofen, où elle fut reçue à la bourgeoisie en 1526 et exploita une tuilerie jusque vers 1800. Depuis le XVIIe s., au plus tard, les H. siégèrent au tribunal et au Conseil de ville et occupèrent des fonctions municipales (enseigne, amman des grains, greffier de corporation). Excepté le cartographe Johann Jakob (1718-1806), auteur de plusieurs plans du district de Diessenhofen, les H. furent tuiliers, bouchers, aubergistes, boulangers, graveurs, teinturiers et tanneurs. Au XIXe s., quelques-uns réussirent leur ascension sociale dans la bourgeoisie marchande. D'autres accédèrent à l'élite bourgeoise intellectuelle comme pasteurs, pharmaciens, médecins et pédagogues (Rudolf, ->). Au XIXe s., les H. occupèrent, parallèlement à leurs métiers, des charges politiques, au niveau du cercle ou du district et même du canton avec le conseiller d'Etat Johannes (1744-1806).

Sources et bibliographie

  • MAH TG, 5, 1992, 26, 156, 171

Suggestion de citation

Rothenbühler, Verena: "Hanhart (TG, Diessenhofen)", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 27.11.2007, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022948/2007-11-27/, consulté le 31.10.2020.