de fr it

LocherTG

Importante famille thurgovienne établie à Frauenfeld, vraisemblablement depuis 1420. Les L. reçurent des lettres de noblesse du comte palatin Albert de Bonstetten en 1494 et du pape Clément VIII en 1598. Du milieu du XVe au XIXe s., de nombreux membres de la famille occupèrent des charges publiques, notamment celles de secrétaire baillival et de juge au tribunal suprême. Ce fut le cas de Jakob vers 1500-1532, Hans (->) en 1532-1564, Ulrich en 1565-1578 et Hans Ulrich (->) en 1578-1612. A Frauenfeld, ils furent conseillers, avoyers (Ulrich vers 1456-1469, Jakob vers 1480-1500, Hans Ulrich en 1621-1629, Johann Melchior en 1652-1672 et Karl Joseph en 1727-1740) et secrétaires de ville. Joseph Anton (->), politicien catholique, exerça une grande influence durant la République helvétique et les premières années de la Restauration. A la Réforme, les L. demeurèrent catholiques et fondèrent des couvents en Thurgovie, dont celui des capucins de Frauenfeld en 1595.

Sources et bibliographie

  • F. Locher, Geschichte der Locher von Frauenfeld, ms., 1940 (StATG)