de fr it

Mayr

Famille protestante, appelée aussi Meyer et parfois Mayer, issue de Georg (vers 1520-1580, conseiller à Constance), établie en 1621 à Arbon, où Melchior (1623-1680) fut reçu bourgeois en 1643 et entra plus tard au Conseil. Hans Georg (✝︎1674) fonda la branche de Bâle. Enrichis au XVIIIe s. par le commerce, les M. cultivèrent des relations d'affaires et de famille avec des négociants souabes, comme les von Eberz, et occupèrent des fonctions influentes. Hans Melchior (1686-1780), marchand de toile et secrétaire d'Arbon, dirigea le parti protestant dans cette ville. Caspar Daniel (∗︎1770) siégea au Grand Conseil helvétique et Johann Jakob (->) au Conseil d'Etat thurgovien de 1803 à 1822. Les frères Johann Andreas (1723-1773), Leodegar (1726-1791) et David (1733-1813) exploitèrent de 1755 à 1767 une fabrique de cotonnades (Gebrüder Mayr Handlung). Johann Heinrich (->), industriel et homme de culture, fit vers 1810 un voyage en Orient.

Sources et bibliographie

  • G.A. Tammann, «Aus der Handels- und Familiengeschichte der Familie Meyer/Mayr in Arbon», in Le généalogiste suisse, 31, 1964, 1-27