de fr it

MeyerTG

Famille protestante thurgovienne, bourgeoise de Steckborn dès le XVIe s. En 1594, Ulrich devint le premier d'une longue lignée de conseillers. La famille compta une vingtaine d'artisans qui fabriquèrent les poêles dits de Steckborn; ceux-ci, laissés bruts au XVIIe s., furent peints au XVIIIe  généralement en bleu. Dès 1700, Daniel III (1674-1736), Daniel IV (1688-1754), Daniel V (1711-1759) et Hans Heinrich (1654-1708) réussirent, avec l'aide des peintres Rudolf et Christoph Kuhn, ainsi que Heinrich Düringer, à concurrencer les fabricants de poêles de Winterthour, célèbres dès le XVIIe s. Entre 1743 et 1772, les poêliers Daniel IV, Daniel V, Daniel VI (1743-1811) et Hans Jakob (1736-1811) tinrent par moments un atelier commun avec leur parent Hans Heinrich (1724-1772), peintre sur poêle. Les M. occupèrent souvent des fonctions municipales et firent partie du tribunal de ville et du Petit Conseil (intendants de l'arsenal).

Sources et bibliographie

  • K. Frei, Bemalte Steckborner Keramik des 18. Jahrhunderts, 1932
  • M. Früh, «Steckborner Öfen und Ofenkacheln des späten 17. Jahrhunderts.», in RSAA, 56, 1999, 21-40
  • MAH TG, 6, 2001