de fr it

Näher

Famille très ramifiée de bourreaux, équarrisseurs et médecins, alliée à de nombreuses familles d'exécuteurs (comme les Grossholz, Mengis, Stuntz et Volmar), connue aussi sous les noms de Naier, Neher ou Neuer. Les N. sont mentionnés comme bourreaux entre 1599 et 1851, notamment à Diessenhofen, Schaffhouse, Coire, Ulm, Stuttgart, Esslingen am Neckar, Ratisbonne et Frauenfeld; mais il est probable que les ancêtres de Johann (bourreau à Lindau sur le lac de Constance de 1623 à 1640, à Zurich de 1639 à 1650, puis à nouveau à Lindau) exerçaient déjà cette fonction à Lindau au XVIe s. Les N. possédaient aussi des connaissances approfondies en médecine. Aux XVIIe et XVIIIe s., les autorités municipales de Lindau et de Saint-Gall limitèrent ou prohibèrent à plusieurs reprises leurs activités médicales et leurs ventes de médicaments; elles leur interdirent la charlatanerie et la divination. Johann (1765-1843), le dernier bourreau issu de la famille N. en Thurgovie, décapita par l'épée dix-neuf condamnés entre 1797 et 1839.

Sources et bibliographie

  • W. Scheffknecht, «Stigmatisierung und Stigma-Management», in Das Recht im kulturgeschichtlichen Wandel, éd. B. Marquardt et al., 2002, 247-282
  • SGGesch., 3, 261-286

Suggestion de citation

Trösch, Erich: "Näher", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 07.07.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022967/2009-07-07/, consulté le 30.10.2020.