de fr it

Sauter

Famille protestante d'Arbon dont le nom primitif, Sutter, fut changé au cours du XVIIIe s. Balthasar Sutter (✝︎1651), attesté à Arbon en 1598, fut receveur de l'ohmgeld et membre du Conseil, son fils homonyme (1609-1688), enseigne de la ville et, vers 1676-1688, trésorier. Hans Ulrich (1681-1753), trésorier lui aussi, fit construire l'auberge Zum Ochsen, propriété de la famille jusqu'en 1836. Son fils Johann Georg (1712-1801) fut graveur sur cuivre. Des fils de celui-ci, l'un, aussi prénommé Johann Georg (1754-1812), exerça le même métier, alors que l'autre, Johann Ulrich (->) fut marchand de drap et préfet national de la Thurgovie (1800-1803). La famille possédait des biens fonciers et, outre l'Ochsen, l'auberge Zur Taube notamment. D'autres métiers encore furent exercés dans la famille: tanneur, boulanger, boucher ou messager de Saint-Gall (1696).

Sources et bibliographie

  • Almanach généal. suisse, 5, 930-936
  • SKL, 4, 601
  • Thurgauer Zeitung, 10.12.1997

Suggestion de citation

Trösch, Erich: "Sauter", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 13.01.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022972/2012-01-13/, consulté le 19.09.2020.