de fr it

Zum Thor

Famille de petite noblesse, attestée en Argovie et en Suisse orientale, appelée aussi zem Tor, dont la généalogie reste incertaine; elle est peut-être issue de Wetzel, avoyer de Winterthour. Dès 1300, les Z. furent au service des Habsbourg. Johann, chambellan du duc Léopold d'Autriche, reçut en fief en 1314 le château fort de Teufen (ZH), dans lequel résidèrent certains de ses descendants jusqu'au milieu du XVe s., tandis que d'autres habitaient la région de Winterthour et peut-être le château fort de Freudenau (comm. Untersiggenthal, AG). En 1382, Cilia von Sal, veuve du chevalier Lütold Z., quitta Winterthour pour Frauenfeld, où une branche de la famille est attestée de la fin du XIIIe au milieu du XVe s. En 1390, son fils Kaspar (✝︎1400) acheta le château fort de Blumenstein (près de Frauenfeld) et, par son mariage avec Cäcilia von Wellenberg, devint bailli de Müllheim. Au XVe s., le château fort de Freudenberg appartenait également à la branche de Frauenfeld. Kaspar (✝︎1472), seigneur justicier de Hüttlingen (1439) et bourgeois de Frauenfeld (1443), vendit en 1467 le domaine de Blumenstein à la ville de Frauenfeld, entre autres biens, et en 1468 la juridiction de Hüttlingen à Hugo von Hohenlandenberg. Cité en 1455 dans le rôle fiscal de Frauenfeld, son fils Hans Heinrich posséda le domaine de Junkholz (près de Frauenfeld) jusqu'en 1462, puis la seigneurie de Teufen (ZH). A la mort de Kaspar en 1588, ses héritiers vendirent le château de Blumenstein et Junkholz à Ulrich Locher, secrétaire du bailli de Thurgovie. Les Z. de Frauenfeld s'éteignirent entre 1558 et 1560. Les biens de la branche zurichoise passèrent à la famille von Ulm par le mariage de sa dernière descendante en 1520. Le médecin bâlois Alban (->) descend peut-être des Z. de Teufen.

Sources et bibliographie

  • UB TG, 6-8, 1950-1967
  • W. Merz, F. Hegi, éd., Die Wappenrolle von Zürich, 1930
  • E. Leisi, Geschichte der Stadt Frauenfeld, 1946
  • Sablonier, Adel
  • B. Giger, «Gerichtsherren, Gerichtsherrschaften, Gerichtsherrenstand im Thurgau vom Ausgang des Spätmittelalters bis in die frühe Neuzeit», in ThBeitr., 130, 1993, 5-216, surtout 95, 128, 132
  • 750 Jahre Burg Freienstein, 2004
En bref
Variante(s)
Thorer

Suggestion de citation

Niederhäuser, Peter; Trösch, Erich: "Zum Thor", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 03.03.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022977/2014-03-03/, consulté le 20.10.2020.