de fr it

FritzHafner

17.1.1898 à Eskisehir (Turquie), 5.8.1978 à Muralto, de Zurich. Fils de Salomon Friedrich et de Elisabeta Toso. 1) 1923 Emilie Schärer, ouvrière, 2) 1944 Maria Rosa Bürkli, de Ruswil. Monteur électricien. Membre du parti communiste suisse (PCS), section de Zurich, élu au bureau politique en 1930 lors du 5e congrès, membre du comité central jusqu'en 1935, H. œuvra dans le cadre de l'Opposition syndicale révolutionnaire et du Secours rouge. Il présida le mouvement des chômeurs de Zurich au début des années 1930 et collabora épisodiquement au secrétariat du PCS. En même temps que Robert Müller et Willi Nötiger, il fut relevé de toutes ses fonctions au sein du parti en 1936. La même année, il s'installa à Bâle, où il continua de militer. Dès 1961, il vécut à Ronco sopra Ascona avec sa seconde femme.

Sources et bibliographie

  • J. Humbert-Droz, Dix ans de lutte anti-fasciste (1931-1941), 1972, 95
  • J. Humbert-Droz, Le couronnement d'une vie de combat (1941-1971), 1973, 432
  • P. Stettler, Die Kommunistische Partei der Schweiz (1921-1931), 1980, 194, 508
  • B. Studer, Un parti sous influence, 1994, 652
En bref
Dates biographiques ∗︎ 17.1.1898 ✝︎ 5.8.1978