de fr it

HermannKistler

20.11.1853 à Berne, 15.6.1916 à Sigriswil, prot., d'Aarberg. Fils de Johann Albrecht, maître de poste, et de Maria Louise Füssli. Maria Amsler, fille de Jakob. Gymnase et études de théologie (1871-1875) à Berne. Membre de la société d'étudiants Helvétia. K. était lié d'amitié avec Paul Brandt, qui l'influença politiquement. Après un séjour d'étude à Berlin (1876), il fut pasteur à Täuffelen, à Neuenegg (1878-1882) et à l'église du Saint-Esprit à Berne (1882-1891), tout en se consacrant à l'assistance publique. Sur le plan théologique, il appartenait à la tendance libérale. Devenu en 1892 le premier chancelier socialiste du canton de Berne, il réorganisa la chancellerie, dont dépendirent aussi dès 1902 la conservation des biens culturels et les archives cantonales. Il prit part à l'élaboration de la nouvelle Constitution de 1893, à l'introduction de l'initiative populaire en 1896 et à la rédaction du décret de 1898 sur l'organisation du gouvernement. Président de la commission cantonale des prisons et membre du comité central de la caisse cantonale d'assurance maladie. Il ne réussit pas à se faire élire conseiller d'Etat en 1906 et en 1908.

Sources et bibliographie

  • Berner Tagwacht, 16 et 19.6.1916
  • Der Bund, 19.6.1916, nos 282 et 283
En bref
Dates biographiques ∗︎ 20.11.1853 ✝︎ 15.6.1916