de fr it

ToyaMaissen

12.2.1939 à Coire, 28.8.1991 à Bâle, de Bâle et Sumvitg. Fille d'Othmar Joseph, garagiste. Célibataire. Ecoles à Klosters, gymnase à Coire, études inachevées de médecine, de droit et d'économie politique à Bâle, Berne et Berlin (1959-1965). Après avoir travaillé de 1965 à 1966 au Service de la coopération technique (coopération au développement), M. fut journaliste à la National-Zeitung (1966-1975, licenciée à la suite d'un conflit du travail), puis à la Basler Arbeiterzeitung (1976-1991). En 1972, elle adhéra au parti socialiste, où elle assuma diverses fonctions, notamment la rédaction de la Rote Revue (1980-1991). Ses prises de position tranchées eurent un écho bien au-delà des milieux de gauche et de la région de Bâle.

Sources et bibliographie

  • avec I. Kerner, Die kalkulierte Verantwortungslosigkeit, 1980
  • Basler Journalisten, 1986
  • avec I. Kerner, D. Radek, Der Rhein - die Vergiftung geht weiter, 1987
  • Links notiert, 1992
  • D. Brunner, Toya Maissen, mém. lic. Fribourg, 1994
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 12.2.1939 ✝︎ 28.8.1991