de fr it

GeorgMattmüller

5.7.1893 à Jérusalem, 9.3.1951 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Friedrich, comptable. 1923 Jeanne Métraux. Enfance dans une famille bourgeoise piétiste qui regagna Bâle en 1895. Etudes de médecine à Bâle et Vienne (doctorat). Médecin à Ziefen (1919), puis à Bâle (1926-1949). Caporal dans les troupes sanitaires pendant la Première Guerre mondiale, M. fut médecin assistant à Berlin et Bielefeld en 1917; confronté dans cette fonction aux conséquences de la guerre, il devint pacifiste et s'engagea dans le Service civil international. Il fut par la suite condamné comme objecteur de conscience (1928). Après la guerre, il adhéra au socialisme religieux de Leonhard Ragaz et, en 1919, au parti socialiste, qu'il représenta au Grand Conseil bâlois de 1941 à 1944. Il fut aussi très actif, dès sa jeunesse, dans les mouvements d'abstinence (Croix-Bleue, Ligue des socialistes abstinents). Bien que politiquement très à gauche, il ne rejoignit jamais le Parti suisse du travail par rejet du stalinisme.

Sources et bibliographie

  • P. Neidhart, «Georg Mattmüller, 1893-1951», in Der Reformation verpflichtet, 1979, 209-213
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 5.7.1893 ✝︎ 9.3.1951