de fr it

LuziMichel

9.1.1841 à Igis (Lucius Johannes), 17.1.1876 à Sils im Domleschg, prot., d'Igis. Fils de Christian, agriculteur et amman, et d'Anna Margreth Ladner. Barbara Barfuss. Ecole cantonale à Coire, ouvrier agricole en Thurgovie, maturité à Coire en 1862, études de théologie à Iéna et à Zurich, reçu au synode de Davos, consécration (1866). M. fut proviseur de la paroisse de Peist (1866-1869), pasteur à Sils et à Mutten (1869-1876). Il fonda en 1870 aux Grisons le mouvement des Jeunes démocrates, aile gauche dissidente des radicaux. Depuis 1873, éditeur et rédacteur du périodique Der Volksmann, qui défendait les intérêts des petits paysans, des valets de ferme et des ouvriers aux Grisons. Il reçut du conseil ecclésiastique cantonal une lettre monitoire l'invitant à la modération. Député au Grand Conseil des Grisons (1875-1876). M. fut journaliste politique et eut des contacts avec la société du Grutli de Coire et le parti socialiste. Il préconisait une réforme sociale d'esprit protestant et fut le précurseur du socialisme religieux. Il fut sans doute le premier théologien de Suisse à se reconnaître socialiste.

Sources et bibliographie

  • Für die Missachteten des Volkes, 1874
  • A. Knellwolf, Der Volksmann Luzi Michel, 1905 (21913)
  • M. Mattmüller, Leonhard Ragaz und der religiöse Sozialismus, 1, 1957
  • R. Barth, «Luzi Michel (1841-1876)», in BM, 1984, 270-279
  • F.W. Bautz, Biographisch-Bibliographisches Kirchenlexikon, 19, 2001, 977-979
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 9.1.1841 ✝︎ 17.1.1876