de fr it

PaulPettavel

Portrait du pasteur pacifiste neuchâtelois. Photographie, vers 1925 (Bibliothèque de la Ville de La Chaux-de-Fonds, Fonds Paul Pettavel).
Portrait du pasteur pacifiste neuchâtelois. Photographie, vers 1925 (Bibliothèque de la Ville de La Chaux-de-Fonds, Fonds Paul Pettavel).

6.4.1861 à Fleurier, 9.7.1934 à Genève, prot., de Bôle. Fils d'Auguste, ouvrier horloger, et de Louise Antoinette Joséphine Virieux. Amélie-Adèle Gallet, fille de Léon Louis, négociant en horlogerie. Etudes de théologie à la faculté de l'Eglise indépendante de Neuchâtel et à l'université de Bâle, consécration (1884). Pasteur de l'Eglise indépendante de La Chaux-de-Fonds (1885-1903, 1906-1911) et de l'Eglise libre de Genève (1904-1906). P. adhéra à la Société chrétienne des amis de la paix à Genève et s'intéressa à la question sociale. Cofondateur (1905) et rédacteur (1916-1918) du périodique social-religieux L'essor, il fut aussi l'éditeur de la Feuille du Dimanche (1898-1934), hebdomadaire pacifiste distribué gratuitement à La Chaux-de-Fonds, où il réorganisa l'Union chrétienne de jeunes gens et en fit un lieu de rencontre très fréquenté. Chrétien, pacifiste, partisan de l'adhésion de la Suisse à la SdN, sympathisant des mouvements ouvrier et féministe, il joua un rôle de premier plan dans la politique sociale à La Chaux-de-Fonds, alors haut lieu du pacifisme international. P. fut l'un des principaux représentants du mouvement social religieux en Suisse romande et exerça à ce titre une influence décisive sur les futurs conseillers nationaux Charles Naine, Ernest Paul Graber et Jules Humbert-Droz.

Sources et bibliographie

  • Fonds, BVCF
  • Journal religieux, 14.7.1934, 109; 21.7.1934, 113
  • J.-L. Perrenoud, Paul Pettavel, pasteur, unioniste, journaliste, 1936
  • Ch. Stawarz, La paix à l'épreuve: La Chaux-de-Fonds, 1880-1914, 2002
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.4.1861 ✝︎ 9.7.1934