de fr it

Munzinger

Famille bourgeoise d'Olten, très ramifiée, attestée depuis 1507 et encore existante. Après de nombreuses générations de simples artisans, une branche de la famille acquit au XVIIIe s. richesse et reconnaissance sociale en devenant propriétaire d'un martinet et d'une tréfilerie. Issu de cette dernière, Konrad (1759-1835), commerçant et facteur des sels, fut vice-avoyer d'Olten, membre de la Diète helvétique, puis du Grand Conseil sous la Médiation. Les deux générations suivantes acquirent une position importante au niveau régional et national. Des quatre fils de Konrad, Ulrich (->) devint président de la ville, Josef (->) président du gouvernement soleurois et plus tard conseiller fédéral, Viktor (1798-1862) médecin - son fils Eugen (1830-1907) fut médecin-chef et colonel des troupes sanitaires - et Conrad entrepreneur dynamique, comme son fils Arnold (->). Des fils du conseiller fédéral, Wilhelm (->) fut juge cantonal, alors que les deux cadets acquirent une renommée comme scientifiques: Walther (->) fut professeur de droit et pionnier du mouvement catholique-chrétien, tandis que Werner (->) entreprit des voyages d'exploration en Afrique orientale. Certains M. s'adonnèrent à la musique: chanteurs talentueux, Ulrich, son fils Emil, Walther, ainsi que les médecins Viktor et Eugen se produisirent dans des œuvres chorales et composèrent des lieder, des motets et des messes. Trois membres de la famille firent une carrière professionnelle dont le fils de Viktor, Eduard (->), et deux descendants d'une autre lignée, Karl (->) et son frère Edgar (->). Oskar (->), un autre frère de Karl, opta pour la politique. Hans (1877-1953), arrière-petit-fils du conseiller fédéral, fut peintre paysager.

Sources et bibliographie

  • Fonds, AV Olten
  • H. Haefliger, Bundesrat Josef Munzinger, 1953
  • G. Wälchli, Der Maler Hans Munzinger, 1954
  • Oltner Neujahrsblätter, 17, 1959
  • Olten 1798-1991, 1991

Suggestion de citation

Meyer, Erich: "Munzinger", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 22.01.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/023093/2009-01-22/, consulté le 22.06.2021.