de fr it

Hänggi

Famille établie depuis le XVe s., au plus tard, dans l'ancienne seigneurie de Gilgenberg (Meltingen, Nunningen, Oberkirch, Zullwil), où le nom est encore très répandu. La plupart du temps fortunés, les H. furent souvent paysans au XVIe s., mais aussi aubergistes au XVIIe s. et tuiliers au XIXe s.. Quelques-uns exercèrent également les fonctions de maire ou de marguillier (Kirchmeier), de justicier ou d'instituteur. Trois d'entre eux siégèrent à l'exécutif cantonal soleurois: Urs Josef (1798-1874), conseiller d'Etat libéral de 1841 à 1851, Franz Josef (->) et Peter (∗︎1942), qui y représenta le PDC de 1990 à 1997. Aux XIXe et XXe s., la famille donna un évêque, Anton (->), un chanoine (Peter Joseph, 1795-1873) et un pasteur (Albert, 1876-1917), ainsi que plusieurs membres du clergé régulier.

Sources et bibliographie

  • SolGesch., 3-4
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF