de fr it

Rudolf JohannMerian

17.10.1820 à Bâle, 4.11.1891 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Johann Jakob (->) et d'Henriette Wieland. Petit-fils de Johann Heinrich Wieland, neveu de Christoph (->). 1850 Adèle Iselin, fille d'Isaak Achilles, fabricant de rubans. Etudes de droit interrompues, école militaire centrale fédérale (1848), puis école d'état-major de Paris. Membre du collège militaire (1855-1868), du Grand Conseil (1858-1891) et du Petit Conseil (1861-1868) bâlois. Colonel (1866), chef d'état-major de la 1re division lors de l'occupation des frontières pendant la guerre franco-allemande (1870), commandant de la 2e division (1872). Colonel divisionnaire, commandant de la 4e division (1875). Suite à des différends avec la hiérarchie, M. quitta l'armée en 1876. L'hôpital bâlois Merian Iselin doit son existence à une considérable donation de son épouse.

Sources et bibliographie

  • Mein Abschied von der IV. Armee-Division, 1876
  • L'Etat-major, 3, 116-117
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF