de fr it

Johann JakobVogt

12.9.1816 à Oberdiessbach, 11.9.1876 à Evansville (Indiana), prot., d'Oberdiessbach et, en 1861, de Berne. Fils de Johannes, tailleur, et de Katharina Jung. 1) Magdalena Spring, fille de Christian, 2) Rosalie Weniger. Instituteur dans le canton de Berne. Fondateur d'une école réale à Steffisburg (1846) et directeur de la maison de correction de Thorberg (1849-1850). V. se consacra aux questions concernant la pauvreté, l'artisanat (Die Hebung des Handwerkerstandes, 1850) et l'assistance (Das Armenwesen und die diessfälligen Staatsanstalten, 2 vol., 1853-1854). Rédacteur du premier journal syndical Helvetische Typographia (1857-1859) et cofondateur de la Fédération suisse des typographes (1858). Expulsé en 1862 pour irrégularités dans la gestion des fonds publics, V. s'installa en Amérique du Nord (1864), où il fut d'abord enseignant à Milwaukee (Wisconsin), puis pasteur à Alton (Illinois).

Sources et bibliographie

  • P. Vogel, «Ein Mann seines Jahrhunderts», in Alpenhorn-Kalender, 83, 2008, 47-52
Liens
Notices d'autorité
GND