de fr it

DionysZinner

15.4.1858 à Klein-Sangerberg (Bohême, auj. Prameny, République tchèque), 16.10.1926 à Zurich, sans confession, de Bohême, de Winterthour (1900). Fils de Franz et de Theresia Brunner. 1888 Bertha Auguste Kreutzberger, fille de Johann Heinrich, de Brotterode (Thuringe). Parti en Allemagne comme cordonnier, Z. adhéra bientôt au mouvement ouvrier, ce qui lui valut d'être expulsé en 1886, en vertu de la loi contre les socialistes. Il vécut à Winterthour (1886-1919), puis à Zurich. Il se mit à écrire pour la presse ouvrière suisse et allemande; le journalisme devint son activité principale dès les années 1890. Il milita en outre au sein de la Fédération des cordonniers (Fédération suisse des travailleurs du cuir en 1908, Fédération des travailleurs de l'habillement et du cuir en 1923), comme président (1906-1917), secrétaire (1917-1925) et rédacteur de l'organe syndical (1907-1926). Il siégea au Grand Conseil de ville de Zurich pour le PS (1922-1926). Auteur de quelques études encore appréciées au XXIe s., notamment une Geschichte der deutschen Schuhmacherbewegung (1904) et un article sur la pratique de la lecture chez les ouvriers suisses (paru dans la revue Die neue Zeit en 1898).

Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 15.4.1858 ✝︎ 16.10.1926

Suggestion de citation

Degen, Bernard: "Zinner, Dionys", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 27.04.2016, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/023129/2016-04-27/, consulté le 01.11.2020.