de fr it

Johann MelchiorLeuw

Le landamman nidwaldien en habit officiel. Derrière lui, les armoiries de la famille et sa devise, nec timide, nec temere (ni timidement, ni témérairement). Portrait à l'huile par un artiste inconnu (Nidwaldner Museum, Stans; photographie Robert Fischlin).
Le landamman nidwaldien en habit officiel. Derrière lui, les armoiries de la famille et sa devise, nec timide, nec temere (ni timidement, ni témérairement). Portrait à l'huile par un artiste inconnu (Nidwaldner Museum, Stans; photographie Robert Fischlin).

28.8.1598 à Stans, 16.3.1675 à Stans, cath., de Stans. Fils de Kaspar (->). Neveu de Johann (->). Anna Marie Lussi, fille de Johann Lussi. Chancelier de Nidwald (1623-1650). L. fut fait chevalier pontifical lorsqu'il accompagna son père en ambassade auprès du pape Urbain VIII en 1624. Capitaine de la garnison de Bellinzone (1635), bailli du Freiamt (1641), envoyé à Rome (1647), vice-landamman (1652), landamman de Nidwald (1654, 1657, 1658, 1663, 1668 et 1674). Chef des négociations après la première guerre de Villmergen (1656). Banneret (1661). Il œuvra pour la reconstruction de l'église paroissiale de Stans et ramena de Rome les reliques de saint Rémy, patron de Nidwald (1661). Chroniqueur de l'histoire de Nidwald et du couvent de Sainte-Claire de Stans, L. fit la biographie de son grand-père Melchior Lussi.

Sources et bibliographie

  • Verzeichnis der Nidwaldner Fahnen und Panner, (StANW)
  • Leben, Wandel und seeliges Hinscheiden dess Edlen Herrn Obersten Melchior Lussy [...], (KBNW)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF