de fr it

Giovanni AndreaMaurizio

4.7.1815 à Vicosoprano, 17.4.1885 à Vicosoprano, prot., de Vicosoprano. Fils de Giovanni Andrea et de Maria Pool. Anna Stuppani. Ecoles à Ftan et à Coire, puis études de théologie à l'université de Zurich (inachevées). Séjours en Italie et en Pologne. Maître de langues à l'école cantonale de Coire (1853-1862), puis à l'école primaire de Vicosoprano et à l'école protestante privée de Schiers (1866-1867). De retour dans le val Bregaglia, il fut landamman et inspecteur scolaire. M. correspondit avec le linguiste italien Graziadio Isaia Ascoli, à qui il fournit des informations sur le dialecte du val Bregaglia (1871). En 1875, il publia La Stria, ossia i stingual da l'amur ("La sorcière, ou les tours de l'amour"), pièce en cinq actes en dialecte qui met en scène l'arrivée de la Réforme dans la Bregaglia et le service étranger.

Sources et bibliographie

  • F. Pool, «Giovanni Andrea Maurizio e la Strìa», in QGI, 49, 1980, 241-274
  • A. et M. Stäuble, éd., Scrittori del Grigioni italiano, 1998, 58-67
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 4.7.1815 ✝︎ 17.4.1885
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature