de fr it

PieroScanziani

Portrait de l'écrivain tessinois réalisé le 22 septembre 1971 © KEYSTONE.
Portrait de l'écrivain tessinois réalisé le 22 septembre 1971 © KEYSTONE.

17.8.1908 à Chiasso, 27.2.2003 à Mendrisio, cath., de Balerna. Fils d'Antonio, journaliste, et de Linda Tenchio. 1) 1932 Rosmunda Iannicelli, 2) Maria Giuseppina Grosso, enseignante et écrivaine (sous le pseudonyme de Gaia Grimani). S. fréquenta le lycée Parini à Milan, sans obtenir de maturité. Journaliste, il collabora à la Gazzetta Ticinese (depuis 1927) avant de s'établir à Rome (1929-1934), où il fut secrétaire du faisceau suisse. Directeur de l'hebdomadaire Il fascista svizzero (puis A noi!) à Lugano (1934-1935). Après sa rupture avec le fascisme, il devint responsable de la rédaction italienne de l'Agence télégraphique suisse à Berne (1938-1945). De retour en Italie dès 1946, S. écrivit pour les médias, le cinéma et le théâtre. Auteur de nombreux romans (notamment Felix, 1952) et d'essais sur des sujets variés, il fonda les éditions Elvetica à Chiasso (1967) et fit reparaître la revue Europa letteraria e artistica (1975). En 1971, il revint au Tessin où il étudia la mystique chrétienne et orientale. S. reçut plusieurs prix, dont le prix Schiller en 1997.

Sources et bibliographie

  • G. Grimani, Piero Scanziani, 1988
  • E. Anton et al., Testimone d'Europa, 1991
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 17.8.1908 ✝︎ 27.2.2003
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature