de fr it

KellerSH, Schleitheim

Famille de ministériaux du couvent de Reichenau, occupant des charges importantes et possédant des biens considérables dans le village de Schleitheim, propriété du couvent. Dès le XIVe s., quelques représentants de la famille entrèrent au service des évêques de Constance, d'autres devinrent bourgeois de la ville de Schaffhouse et parfois membres de ses autorités. A maintes reprises, les K. fournirent des ecclésiastiques, dont le plus éminent fut Constans (->), protonotaire apostolique et chanoine à Berne. Après l'introduction de la Réforme à Schaffhouse, ceux des membres de la famille K. restés fidèles à l'ancienne foi quittèrent la ville. Hans Niklaus, grand bailli au service des margraves de Bade et de Burgau à Aach (Hegau), devint l'ancêtre des barons K., anoblis en Allemagne en récompense de leurs mérites politiques et militaires. Deux branches de la famille portant le nom de von K. existaient encore à la fin du XIXe s. en Bavière et en Autriche-Hongrie.

Sources et bibliographie

  • J.J. Rüeger, Chronik der Stadt und Landschaft Schaffhausen, 2, 1892, 809-815
  • J. Kindler von Knobloch, éd., Oberbadisches Geschlechterbuch, 2, 1905, 256-261