de fr it

SchwarzSH

Famille bourgeoise de Schaffhouse, attestée dès la fin du XVe s., dont l'ancêtre est Philipp. Son fils Hans fut membre du Grand Conseil de Schaffhouse en 1495 et prévôt de la corporation des Cordonniers en 1501. Enseigne, il ramena de Milan la bannière de Jules II (1512), puis prit part aux batailles de Novare (1513) et de Marignan (1515). Heinrich, fils de Hans, est attesté comme prévôt de corporation et, en 1525, comme membre du Conseil. A la tête des troupes schaffhousoises, il tomba au Gubel lors de la seconde guerre de Kappel (1531). Son fils homonyme (1526-1593), maisonneur de Schaffhouse et maître d'œuvre du Munot, fut bailli impérial (1573), intendant de l'arsenal (1578), prévôt de corporation (1585) et bailli de Thayngen (1589). Le fils de ce dernier, Heinrich (->), s'éleva jusqu'au rang de bourgmestre de la ville. Hans Georg (1668-1745) fut prévôt de corporation (1714), bailli de Schleitheim (1717), visiteur des écoles et, en 1721, chef du conseil scolaire de Schaffhouse. Au XVIIIe s., Johann Ulrich (->) se distingua, avant d'être tué dans les troubles révolutionnaires de 1799. Les S. étaient apparentés aux familles Hurter, Peyer, Schalch, Schmid, Wepfer et Ziegler.

Sources et bibliographie

  • Genealogisches Register der Stadt Schaffhausen (J.L. Bartenschlager), AV Schaffhouse
  • W. Schwarz, «Geschichte der Familie Schwarz», in Schaffhauser Zunftcourier, 2004, 24-25
Indexation thématique
Elites (jusque vers 1800) / Cantons