de fr it

Philippe deChambrier

1701 à Neuchâtel, 19.7.1756 à Neuchâtel, prot., de Neuchâtel. Fils de Frédéric, conseiller d'Etat, et de Marie-Marguerite, née Chambrier. Frère de Charles-Louis (->). Lucie Drouilhet, veuve DuPeyrou, mère de Pierre-Alexandre DuPeyrou. Enseigne (1727), sous-lieutenant (1733), lieutenant (1737) dans le régiment Hirzel au service des Provinces-Unies, C. reçut en 1742 le commandement de la colonie hollandaise de Suriname comme ingénieur en chef avec rang de lieutenant-colonel. Rentré au pays, il acheta deux maisons avec leur domaine à Cressier en 1747 et fut commandant en chef des milices de la Bourgeoisie de Neuchâtel en 1751.

Sources et bibliographie

  • MAH NE, 2, 1963, 140-142
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Perret, Vincent: "Chambrier, Philippe de", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.05.2005. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/023390/2005-05-24/, consulté le 03.12.2021.