de fr it

Crivelli

Famille originaire d'Ubaldo (Lombardie), établie à Lugano, Pura et Ponte Tresa au XVe s. Aux branches italiennes appartiendraient notamment le pape Urbain III, un cardinal (Alessandro, 1514-1572) et la famille milanaise des comtes C. d'Ossolaro, qui compte deux autres cardinaux.

Johann Anton, médecin émigré de Lugano, obtint la bourgeoisie d'Uri en 1606. Avec son fils, Sebastian Heinrich (->), entrepreneur militaire en Espagne, commença une ascension qui fit des C., au début du XVIIIe s., une famille dirigeante à Uri. Après 1725, ils comptèrent trois landammans, exercèrent à diverses reprises la fonction d'interprète à la légation d'Espagne, occupèrent des postes de capitaine au service espagnol, ainsi que la charge de capitaine de la garde à Bologne dès 1757. En 1769, ils furent élevés à la dignité de comte par le pape. De 1681 à 1718, la famille détint la seigneurie de Zufikon. Après la suppression des monopoles au début du XIXe s., les C. renforcèrent leur position dans le domaine des transports (abandonné plus tard en faveur d'une florissante affaire de tourisme).

Le front des bâtiments de la rive gauche de la Reuss à Lucerne, détail d'un dessin anonyme vers 1830 (Zentral- und Hochschulbibliothek Luzern, Sondersammlung).
Le front des bâtiments de la rive gauche de la Reuss à Lucerne, détail d'un dessin anonyme vers 1830 (Zentral- und Hochschulbibliothek Luzern, Sondersammlung). […]

Parallèlement, une branche s'établit à Lucerne, où Sebastian (->) s'installa en 1799, après l'incendie d'Altdorf (UR); il y fonda la banque Sebastian Crivelli & Co. (1803). Cet établissement, qui demeura dans la famille durant plus de quatre générations, jusqu'à sa liquidation en 1930, se signala par ses émissions de billets de banque, mais aussi et surtout par des investissements dans l'infrastructure touristique de la Suisse centrale. La dernière descendante de la branche uranaise et lucernoise est morte en 1944.

Sources et bibliographie

  • AFam, StALU et ZHBL
  • Almanach généal. suisse, 4, 146-151
  • M. Ruckli, Geschichte des Bankwesens im Kanton Luzern, 1939
  • A. Crivelli, «Storia della famiglia Crivelli al secolo XIV», in RST, 3, 1940, 385-390
  • M.-C. von Fischer-Reichenbach, Die Casa Crivelli in der Schweiz, 1947
  • U. Kälin, Die Urner Magistratenfamilien, 1991
  • F. Glauser, Luzern jenseits der Reuss, 2002