de fr it

ErbUR

Famille uranaise de magistrats et d'officiers, présente à Altdorf du XVe au XVIIe s. Les E. sont cités en 1321 dans le rôle du Fraumünster de Zurich comme censitaires à Schattdorf. Le fondateur de la lignée, Heinrich, reçut la citoyenneté d'Uri en 1499, fut délégué à la Diète et envoyé des cantons. Il se distingua surtout en tant que commandant de troupes uranaises pendant la campagne de Pavie en 1512 et lors du démantèlement du château de Lugano en 1517. Il était capitaine au service de France en 1523. Son fils Roman, également officier au service de France, acquit en 1550 la seigneurie de Grünenstein, puis épousa avant 1562 une fille du baron Ulrich Philipp von Hohensax. Les E. continuèrent à occuper des fonctions aux niveaux local et cantonal et à jouir d'un prestige social. Mais ils ne figurèrent jamais parmi les familles dirigeantes d'Uri. Ils s'éteignirent en 1681.

Sources et bibliographie

  • G. Muheim, «Die Tagsatzungs-Gesandten von Uri», in HNU, 15, 1909, 71; 16, 1910, 31
  • R. Durrer, «Die Geschenke Papst Julius II. an die Eidgenossen», in HNU, 19, 1913, 1-45, surtout 43-44

Suggestion de citation

Stadler, Hans: "Erb (UR)", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 14.06.2017, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/023399/2017-06-14/, consulté le 25.11.2020.