de fr it

Käs

Famille uranaise de paysans et magistrats, aussi nommée Zuchese, Zuokäs, Keso, Kess, Käsli, Kässer ou Keser. Les K. sont cités pour la première fois en 1257, comme partisans des Gruoba lors de la guerre privée opposant ces derniers aux Izzeli. Présents au Schächental, ils s'établirent à partir du XVe s. aussi à Bürglen, Schattdorf et Altdorf, où ils acquirent des terres et firent partie des notables. La famille occupa de nombreux offices et charges. Elle atteignit son apogée politique avec Jost (->), qui fut landamman. A l'époque du bailli Werner (✝︎1606), de Bürglen, elle acquit une grande influence en s'alliant notamment aux Albrecht et aux Arnold (landammans), ainsi qu'aux riches Zurenseller. La famille s'éteignit en 1684.

Sources et bibliographie

  • Fonds Friedrich Gisler, StAUR
  • G. Muheim, «Die Tagsatzungs-Gesandten von Uri», in HNU, 16, 1910, 1-199, surtout 133-134
Indexation thématique
Elites (jusque vers 1800) / Cantons