de fr it

Kluser

Famille uranaise de paysans et de magistrats, appelée aussi dans les sources von Kluse et ze Klus, tirant sans doute son nom du hameau de Klus (comm. Erstfeld). Un certain Cluser apparaît vers 1300 parmi les censitaires du Fraumünster de Zurich à Erstfeld. Les K. reprirent au XIVe s. des biens provenant des Meier von Erstfeld. De ce village, ils essaimèrent aux XIVe-XVe s. à Flüelen, Silenen, Wassen et Schattdorf. Une branche, établie vers 1400 dans le Schächental, où elle acquit en 1418 des domaines et alpages du Fraumünster, s'allia au XVIe s. avec des familles de magistrats comme les Kuon d'Uri et les Stüssi de Glaris. Les K. occupèrent des charges dirigeantes du XIVe au XVIe s., par exemple avec Johann (->). Plus tard, quelques-uns s'illustrèrent dans l'artisanat d'art ou firent carrière dans l'Eglise et l'enseignement. Actuellement, ils sont bourgeois de Spiringen et domiciliés en majorité dans le Schächental et à Bürglen.

Sources et bibliographie

  • Coll. Friedrich Gisler, StAUR
  • A. Müller, «Geschichtliche Notizen über die Pfarr-Gemeinde Spiringen», in HNU, 7, 1901, 18-73, surtout 43
Indexation thématique
Elites (jusque vers 1800) / Cantons