de fr it

SchmidUR, Hospental

Famille uranaise originaire de la Valsesia (Piémont), arrivée à Urseren par le Valais vers 1500, puis établie à Hospental. Johann (vers 1500) fut à l'origine d'une dynastie de maçons et tailleurs de pierre, qui exerça une influence marquante sur l'architecture (baroque) dans la vallée d'Urseren. Anton, fils de Johann, architecte et fabricant de poêles, introduisit l'exploitation de la pierre ollaire. Un autre Johann construisit la maison de commune d'Urseren (vers 1583) et l'église paroissiale d'Andermatt (1601-1607). Pendant 200 ans, les S. n'eurent qu'un statut d'habitant. Ce n'est qu'en 1693 que Bartholomäus (->) acquit l'indigénat de la vallée d'Urseren pour lui-même et son fils Sebastian (->) contre versement de l'exorbitante somme de 500 louis d'or. La lignée des architectes s'éteignit, alors que d'autres branches existaient encore au début du XXIe s.

Sources et bibliographie

  • I. Müller, D. Schönbächler, «Die Ahnentafel des Barockbaumeisters Bartholomäus Schmid von Ursern», in RSAA, 40, 1983, 181-190
  • MAH UR, 4, 2008

Suggestion de citation

Kälin, Urs: "Schmid (UR, Hospental)", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 02.12.2010, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/023416/2010-12-02/, consulté le 19.09.2020.