de fr it

Tresch

Famille originaire des Grisons, bourgeoise d'Uri en 1474. Des T., issus d'une branche détentrice de biens à Erstfeld, s'installèrent à Altdorf, où ils furent aussi nommés Troesch ou Troesch von Urburg. Durant la première moitié du XVIIe s., ils fournirent deux landammans, Heinrich (->) et Sebastian Heinrich (->). Entre 1602 et 1650, ils possédèrent la seigneurie de Zufikon. Jörg (Georg), qui acquit en 1495 la bourgeoisie d'Uri, est l'ancêtre d'une autre branche installée à Erstfeld, dont sont issus, entre 1564 et 1677, quatre baillis de Sargans. Les T. du Maderanertal furent des pionniers de l'alpinisme à Uri, en particulier les descendants de Josef Maria (vers 1780) et de Gedeon (1798-1873). La dynastie de postiers et d'hôteliers de Silenen, à laquelle appartient Peter (->), participa à l'exploitation de divers hôtels de montagne et posséda l'hôtel Stern & Post à Amsteg. Au début du XXIe s., la famille était surtout établie dans l'Oberland uranais (Silenen, Gurtnellen, Wassen, Göschenen).

Sources et bibliographie

  • Coll. Friedrich Gisler, StAUR
  • F. Ammann, Die Grossfamilie der Gotthard-Hoteliers, 1982
  • L. Lussmann, Silenen: Amsteg/Bristen, 1991, 91-93

Suggestion de citation

Kälin, Urs: "Tresch", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 02.11.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/023423/2012-11-02/, consulté le 19.01.2021.