de fr it

Troger

Famille de magistrats uranais des XVIe et XVIIe s., originaire de Schattdorf, établie à Altdorf depuis 1550 environ. D'abord partisans de la faction espagnole, puis française, les T. donnèrent quatre landammans (Heinrich, ->; Jakob, ->; Johann Jakob, ->; Kaspar Roman, ->), ainsi que de nombreux magistrats et officiers au service étranger, surtout au service de France. Hieronymus (->) fut abbé de Muri, Franz (->) abbé de Fischingen et Meinrad (1696-1749) prince-abbé de Saint-Blaise (Forêt-Noire). Le dernier représentant important de la famille est Karl Anton (1738?-1804), avocat et juriste siégeant au Conseil, conseiller et directeur des sels. Les S. s'éteignirent en 1820 avec son frère Johann Franz Josef.

Sources et bibliographie

  • G. Muheim, «Die Tagsatzungsgesandten von Uri 1517-1600», in HNU, 15, 1909, 1-74; 16, 1910, 1-199
  • U. Kälin, Die Urner Magistratenfamilien, 1991