de fr it

Vonmentlen

Ancienne famille uranaise, avec une branche à Bellinzone. Son ancêtre, Bernardo Mantelli, marchand de Cannobio (Piémont), s'installa en 1410 à Altdorf (UR), acquit la bourgeoisie d'Uri (av. 1426) et germanisa son nom en Bernhard V. Titulaires de charges publiques à Altdorf et Bürglen, les V. siégèrent sans discontinuer au Conseil d'Uri jusqu'au début du XIXe s. Malgré des alliances avec d'éminentes familles de magistrats, ils n'accédèrent jamais aux fonctions les plus hautes. Au XVIe s., des représentants de la famille furent secrétaires et interprètes de l'ambassade espagnole. D'autres entrèrent au service de l'Empire et surtout d'Espagne, où ils possédaient une demi-compagnie. A l'époque moderne, ils apparaissent, à partir de Dorothea (->), comme une dynastie de médecins et de pharmaciens. Des V. transportaient aussi des marchandises par le Gothard et possédaient, en 1798, la plus grande maison d'expédition de Flüelen. Gottlieb (1871-1930) fonda une entreprise de roulage à Altdorf.

Magnus (✝︎1633) est l'ancêtre du rameau de Bellinzone où il s'installa et fut secrétaire baillival (vers 1600). Cette charge demeura dans la famille. Des V. fondèrent notamment la chapelle de Notre-Dame-des-Neiges à Ravecchia. En 1808, ils furent admis à la bourgeoisie de Bellinzone, où Valeria V.-Bonzanigo (1838-1910) créa l'orphelinat von Mentlen, encore existant au début du XXIe s. (centre éducatif pour mineurs). Carlo (->) fut le dernier représentant masculin de cette branche.

Sources et bibliographie

  • C.F. Müller, Das Bürgerhaus im Kanton Uri, 21950, 28-29
  • U. Kälin, Die Urner Magistratenfamilien, 1991
  • L. Broillet, «Mantelli lombardi nel Canton Uri e von Mentlen urani a Bellinzona», in Verbanus, 31, 2010, 169-185
  • L. Hofmann, éd., Il von Mentlen, 2011