de fr it

Wolleb

Famille uranaise des XIIIe-XXe s., dont l'origine, dans la vallée d'Urseren, est incertaine. Au XVe s., les W. établis à Altkirch (comm. Andermatt) et à Hospental étaient parmi les plus riches propriétaires terriens de la vallée. Entre 1457 et 1549, six W. furent, à onze reprises, ammans de la vallée d'Urseren (aucun W. ne revêtit cette charge après 1550). Le capitaine Heini (->) fut le membre de la famille le plus en vue à la fin du Moyen Age. La famille donna également des hommes d'Eglise, tel Archangelus (->), et des artistes. Eteinte au début du XXIe s., la branche d'Urseren comptait encore quinze représentants vers 1930. Melchior et Beat, qui furent tous deux ammans de la vallée, s'installèrent à Altdorf. Le premier obtint le droit de bourgeoisie d'Uri en 1539, le second en 1550 et Jakob suivit en 1576. Les W. d'Altdorf s'allièrent au XVIe s. déjà avec les familles dirigeantes d'Uri et appartinrent à l'élite du chef-lieu jusqu'à leur extinction au XIXe s.

Sources et bibliographie

  • Coll. Friedrich Gisler, StAUR
  • I. Meyer, Die Ursener Geschlechter und ihre Herkunft, 1939
  • I. Müller, «Ursern im ausgehenden Spätmittelalter», in Gfr., 136, 1983, 71-157
  • U. Kälin, Die Urner Magistratenfamilien, 1991
  • I. Meyer, Die Talammänner von Ursern (1203-2000), 2000