de fr it

Zumbüel

Ancienne famille uranaise. L'existence d'une parenté avec les ab dem Büel, am Büel, auf dem Büel ou Büeler mentionnés entre le XIIIe et le XVe s. est incertaine. L'ancêtre Jost (entre 1524 et 1530) était compagnon batelier à Flüelen. Son fils Melchior (entre 1591 et 1594) s'établit à Altdorf (UR). Les Z. avaient des biens à Altdorf, Erstfeld et dans le Schächental; ils étaient actifs dans la batellerie, le trafic du Gothard (gestion de souste et de magasin) et le commerce des grains. Ils s'allièrent avec des notables uranais comme les Madran, Tresch, Troger ou Ritter. En politique, leur sympathie allait au parti espagnol. Dans les années 1560 à 1620, ils fournirent des administrateurs paroissiaux, hospitaliers et conseiller d'Altdorf; au niveau cantonal, ils donnèrent des baillis et des délégués à la Diète, puis leur influence déclina au XVIIe s. La famille, qui compte quelques chevaliers du Saint-Sépulcre ou de l'ordre de Saints-Maurice-et-Lazare, s'éteignit au XVIIIe s.

Sources et bibliographie

  • Coll. F. Gisler, StAUR
  • G. Muheim, «Die Tagsatzungs-Gesandten von Uri», in HNU, 16, 1910, 1-199, surtout 85

Suggestion de citation

Stadler, Hans: "Zumbüel", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 14.02.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/023429/2014-02-14/, consulté le 24.10.2020.