de fr it

Zumbrunnen

L'une des plus importantes familles de magistrats d'Uri du XVe au XVIIe s. Des représentants appelés ze dem Brunnen sont attestés à la fin du XIIIe s. L'hypothèse selon laquelle les Z. descendraient des barons d'Attinghausen n'est pas prouvée. Au début du XIVe s., les Z. détenaient à Attinghausen des censives du Fraumünster de Zurich. En 1370, ils tenaient en fief de la mayorie d'Erstfeld (instituée par le Fraumünster) la dîme sur une grande partie d'Attinghausen. Au XVe s., ils possédaient des alleux dans la région d'Enge, stratégiquement située sur la route du Gothard. Les Z. avaient probablement leur siège à Attinghausen. On suppose donc qu'ils furent à l'origine tenanciers du Fraumünster, qu'ils s'intégrèrent ensuite dans la noblesse ministériale, puis qu'ils survécurent sans dommage à la dissolution du Fraumünster, avant de connaître une ascension sociale et politique dans le canton.

La généalogie des Z. n'est certaine que depuis le début du XVe s. avec Walter (->). Dès 1500 environ, la famille résida principalement à Altdorf. Elle possédait des biens fonciers étendus, ainsi que plusieurs maisons à Altdorf et dans la région d'Allenwinden. De nombreux Z. occupèrent de hautes charges, six furent landammans entre 1434 et 1639: trois Johannes (->, ->, ->), Johann Heinrich (->), Mansuetus (->) et Walter (->). Josue (✝︎1588) fit élever une chapelle pour l'hôpital d'Altdorf, qu'il pourvut d'une rente perpétuelle pour les pauvres. Les Z. furent nombreux à faire des études supérieures (théologie, médecine, histoire) et se distinguent d'une manière générale par leurs intérêts culturels. Le surnom de Cicéron donné au chancelier Burkhard (1602-1672) est en ce sens révélateur. Les Z. soutenaient traditionnellement le parti français. Certains firent carrière au service de France, comme Johann Heinrich, ou du pape, comme Walter (->). La famille s'éteignit après 1763 avec Johann Baptist Anton (1691-?), qui fut, au service de Parme, adjudant de place et capitaine du château de la ville.

Sources et bibliographie

  • G. Muheim, «Die Tagsatzungs-Gesandten von Uri», in HNU, 15, 1909, 1-74; 16, 1910, 1-199
  • F. Gisler, Wappen und Siegel der Landammänner von Uri, 1937
  • M.-C. von Fischer-Reichenbach, Die Casa Crivelli in der Schweiz, 1947
  • H. Stadler, Attinghausen, 2000, surtout 39-41
  • MAH UR, 1/II, 2004, surtout 355-356

Suggestion de citation

Kälin, Urs: "Zumbrunnen", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 18.11.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/023432/2014-11-18/, consulté le 04.12.2020.