de fr it

Andreazzi

Nom de deux familles n'ayant aucun lien de parenté entre elles, originaires des districts de Blenio et de Mendrisio; plusieurs A. de Blenio s'établirent à Bellinzone. Pietro et son fils Giovan Pietro, sculpteurs de Tremona, exercèrent leur art dans leur village et à Pavie au XVIIIe s. En 1798, Domenico signa la demande d'adhésion de la paroisse de Riva San Vitale à la République cisalpine; Emilio, fonctionnaire des douanes fédérales, s'enrôla dans les troupes de Garibaldi pendant le Risorgimento.

Parmi les A. originaires de Blenio, Carlo fut lieutenant du bailli de Blenio en 1749. Luigi, maître de poste, fut accusé à plusieurs reprises par les autorités françaises, entre 1797 et 1799, de menées anti-françaises et d'espionnage en faveur de l'Autriche. Député au Grand Conseil (1808-1814), il fut impliqué dans un procès politique en 1813, puis il se retira de la vie politique. En 1814, lors des troubles liés à l'élaboration de la Constitution cantonale, Giovanni, lieutenant, fit partie de la commission issue du mouvement démocratique chargée de surveiller l'activité du Petit Conseil.

Sources et bibliographie

  • L. Delcros, Il Ticino e la rivoluzione francese, 1959
  • Rossi/Pometta, Ticino