de fr it

Bazzi

Famille de Brissago. Dès le XVIIe s., quelques B., cuisiniers et hôteliers, acquirent renommée et richesse à Milan, Naples, Paris et Londres, tout comme d'autres ressortissants de Brissago tels que les Branca, les Baccalà et les Petrolini. Au XIXe s., certains défendirent activement la cause du Risorgimento, en particulier Domenico (->) et Innocente (1829-1913), né à Milan et hôtelier à Domodossola. D'autres, poussés par le même engagement politique et civique, s'engagèrent dans des activités philanthropiques et se consacrèrent plus particulièrement à la promotion de l'instruction publique. La maison d'Angelo (1887), frère de Domenico, fondateur, puis directeur de la fabrique de tabac de Brissago, fut un point de ralliement à Brissago pour les réfugiés italiens du Risorgimento; avec Pietro (✝︎1887), prêtre et membre, comme lui, de la Società Demopedeutica, il fonda et soutint l'école enfantine pour les enfants pauvres de la commune. Don Pietro contribua aussi à l'ouverture de l'école normale de Pollegio en 1873.

Sources et bibliographie

  • ESI, 1929, 247-252
  • Rossi/Pometta, Ticino