de fr it

Bellasi

Famille originaire de Bellagio (lac de Côme); admise à la bourgeoisie de Lugano dès le XVe s., elle apparaît aussi dans la commune de Mendrisio au début du XVIIIe s. Parmi ses principaux représentants figurent Carlo, capitaine au service de l'empereur Ferdinand III (1637-1657), Francesco Maria (1606-1671), conseiller impérial en 1657 et archiprêtre de Lugano (1664-1671), fonction que revêtiront aussi Giovanni Pietro (1671-1718), Giulio (1718-1749) et Giovan Battista (1749-1781). La branche luganaise compte encore Giuseppe (1780), chanoine de Balerna et amateur d'histoire locale, et Felice Maria (->), partisan de la République cisalpine. Quant à la branche de Mendrisio, dite dei Cattò, elle compta aux XVIIe et XVIIIe s. quatre peintres actifs dans le bourg et le bailliage. Domenico peignit en 1706 quelques devants d'autel, ainsi que le chœur de l'église Saint-Roch à Salorino; Filippo et Venerio travaillèrent entre 1707 et 1742 dans l'église Saint-Jean à Mendrisio. Gerolamo, élève de Francesco Torriani le Vieux, fit un devant d'autel pour l'ancienne église de Morbio Superiore, un autre représentant la Vierge dans l'église Saint-Sylvestre à Meride et deux portraits pour la famille Oldelli de Meride.

Sources et bibliographie

  • Martinola, Inventario
  • M. Medici, Storia di Mendrisio, 1980