de fr it

Riva

Famille noble de Lugano où elle est attestée depuis le début du XIIIe s. Très répandus en Italie du Nord et en Suisse italienne, les R. sont aussi cités à Tesserete, Locarno (depuis la fin du XVe s.), Brissago et Bellinzone (dès 1479), ainsi qu'à Roveredo (GR, depuis 1555) et plus tard au nord des Alpes. L'origine et les liens de parenté des différentes lignées ne sont pas sûrs.

Le premier représentant connu des R. de Lugano, originaires probablement de Côme, est Ariprandus da Ripa, mentionné en 1205 comme notaire. En 1331, Jacobus est attesté comme podestat du bourg. A partir de Benedetto (1380-1452), apothicaire, la généalogie de la lignée luganaise, qui compta de nombreuses branches, peut être reconstituée sans interruption. La famille fut reçue dans la communauté (vicinia) durant la première moitié du XVe s. et elle est citée parmi les communiers depuis 1448. Au cours des XVIIe et XVIIIe s., la famille concrétisa son ascension sociale et devint l'une des plus puissantes du bourg et de la région; elle compta des représentants éminents dans les domaines politique, militaire, culturel (Francesco Saverio ->, Gian Pietro ->) et ecclésiastique (Francesco ->). Jouissant de droits importants et propriétaires de vastes terres dans le Sottoceneri, les R. acquirent ou firent construire divers immeubles, notamment à Lugano, où trois édifices témoignent encore du prestige et de la richesse d'autrefois. La famille eut des activités économiques diversifiées et, grâce à ses créances, elle contrôlait une vaste clientèle, ce qui renforça son importance politique et sociale. En 1691, Giovanni Battista (->) fut admis dans le patriciat de la ville de Lucerne et, en 1698, il reçut le titre héréditaire de comte, alors qu'en 1728 son fils Antonio (->) obtenait la bourgeoisie de Milan. En 1777, le duc Maximilien Joseph, prince électeur de Bavière, accorda le titre de marquis à Giacomo (1738-1825). Quelques R. se distinguèrent lors des troubles de 1798 (entre autres, Rodolfo ->); au cours des XIXe et XXe s., la famille compta encore d'éminentes personnalités politiques (dont Antonio ->).

Sources et bibliographie

  • Storia della famiglia Riva, 3 vol., 1971-1993 (avec généal.)
  • M. Schnyder, Famiglie e potere, 2011