de fr it

Trevani

Famille de notaires attestée à Lugano depuis 1198, qui possédait de nombreux fiefs et propriétés dans la région. Résidant au château de Trevano près de Lugano, les T. essaimèrent entre autres à Locarno, Milan et Venise. Sous la domination des Confédérés, la branche de Lugano, très nombreuse, participa activement à la vie publique. Entre 1647 et 1727, elle compta quinze membres du Conseil du bourg. En outre, Cesare fut fiscal (1588) et Valente député du bourg au Conseil de la communauté (1724). Dès le XVIe s., quelques T. émigrèrent au nord des Alpes, dont Giovanni (->), architecte du roi de Pologne. La branche de Locarno appartenait à la corporation des propriétaires terriens et était apparentée aux Orelli. En 1440, Philippe-Marie Visconti exempta Alberto, médecin, des charges fiscales. En 1690, Giuseppe Pellegrino (->) obtint un siège héréditaire au Conseil de Locarno que la famille conserva jusqu'à son extinction en 1771.

Sources et bibliographie

  • Schaefer, Sottocenere, 95-96
  • A. Lienhard-Riva, Armoriale ticinese, 1945, 486-489
  • M. Schnyder, Famiglie e potere, 2011
En bref
Variante(s)
Trevano
de Trevano