de fr it

Varesi

Famille originaire de Varèse, qui fit de la tour de Faido sa résidence au XVe s. Johannes (del Presbitero) de Varexio, aubergiste et commerçant, est l'ancêtre des V. Attesté à Faido dès 1428, il fut reçu communier d'Osco en 1431, fit partie du Conseil de la Léventine et fut lieutenant du bailli d'Uri. Cependant, ce sont ses deux fils, Cristoforo et Martino, qui furent à l'origine de la tradition commerciale et politique de la famille. Au XVe s. déjà, quelques V. occupèrent des charges publiques et collaborèrent activement avec les Uranais, qui détenaient la souveraineté sur la Léventine. La famille connut une ascension sociale grâce à son intense activité politique, mais aussi grâce à l'acquisition de privilèges économiques, comme la ferme du péage de Faido. La famille fonda en 1459 la chapelle Saint-Bernardin, dont elle détenait le patronage. Il semble que certains V. aient porté le titre de chevalier de Saint-Maurice de Savoie. Martino, juré de Léventine et trésorier, obtint la bourgeoisie uranaise en 1593. Giuseppe Maria, frère capucin et gardien du couvent de Faido en 1683, fut le dernier représentant en ligne masculine. La famille continua à exister en ligne féminine par Caterina (apr. mai 1681), épouse de Johann Peter Bessler d'Uri.

Sources et bibliographie

  • MDT, série 1
  • V.F. Raschèr, M. Frasa, éd., Faido, 1982, 32