de fr it

AmbühlVS

Famille originaire de Loèche-les-Bains, qui porta le nom de Nicodi jusqu'au XVe s., s'appela ensuite de Crista ou am Biel, et essaima à Loèche et Sion au XVIe s. Vincent (vers 1524), aubergiste à Loèche-les-Bains, député à la Diète valaisanne, châtelain de Lötschen-Niedergesteln (1511) et de Bagnes (1518), fut son premier représentant dans la vie publique. Son fils Melchior (vers 1511-1583), aubergiste, s'établit à Sion où, reçu bourgeois en 1546, il fut bourgmestre en 1552. Vice-bailli du Valais (1556-1559), gouverneur de Saint-Maurice (1567-1568), il fit partie, avec ses descendants immédiats, des dirigeants protestants de Sion. Il n'est pas sûr que Kaspar (->) appartienne à la même famille. Après une brillante carrière politique et militaire (au service étranger), Balthasar (->), petit-fils de Melchior, quitta le Valais vers 1652 pour des raisons confessionnelles et fonda la branche bernoise, qui s'éteignit à la fin du XVIIe s. Régulièrement représentés à la Diète valaisanne dès le milieu du XVIe s., les A. de Sion furent bourgmestres à plusieurs reprises sous l'Ancien Régime, régulièrement capitaines du dizain de Sion dès 1662 et comptèrent deux gouverneurs de Saint-Maurice et deux gouverneurs de Monthey. Au XVIIIe s., ils donnèrent un grand bailli, Alfons (->), et un évêque de Sion, François-Frédéric (->). Jouissant d'une fortune considérable, ils étaient l'une des plus importantes familles patriciennes sédunoises. Ils s'allièrent notamment aux Platea, Riedmatten, Torrenté, Waldin et Courten. Du XVIe au XVIIIe s., ils occupèrent régulièrement de hauts grades au service de Savoie et de France. L'imposante maison Ambuel, au Grand-Pont à Sion, était leur propriété. La branche de Sion s'éteignit dans la seconde moitié du XIXe s. Celle de Loèche, qui s'illustra avec Peter (->) dans la seconde moitié du XVIe s., s'y est perpétuée sous le nom d'Ambiel.

Sources et bibliographie

  • Fonds Ambuel, AEV
  • von Roten, Landeshauptmänner, 462-465, 470
  • H.A. von Roten, «Zur Geschichte der reformierten Gemeinde Leuk 1560-1651», in Vallesia, 46, 1991, 42-47, 64-65
En bref
Variante(s)
Am Biel
Ambuel