de fr it

Blandrate

Biandrate

Famille noble d'Italie du Nord, tirant son nom d'un château sis sur la rive de la Sesia près de Biandrate (Novare) et détruit en 1168. Du XIe au XIVe s., elle est possessionnée dans plus de deux cents localités du Piémont et des vallées du sud des Alpes. En s'alliant aux comtes de Pombia, les B. atteignirent au XIIe s. le sommet de leur pouvoir. Le comte Guido le Grand obtint vers 1150/1160 de nombreux fiefs de Frédéric Barberousse à Novare, dans la Valsesia, le val d'Anzasca et le val d'Ossola. Le rôle des B. dans la politique italienne des empereurs germaniques affaiblit leur position face aux communes de Novare et de Verceil dès 1168/1176. Avant même 1237, les B. possédaient des droits dans la région du Simplon (gorge de la Saltine). Des disputes familiales incitèrent vers 1240 le comte Gottfried (✝︎vers 1270), mari d'Aldisia, fille de Pierre de Castello, major et comte de Viège, à émigrer en Valais. La branche valaisanne acquit, soit par achat, soit en héritant des Castello, des terres (principalement à Viège), des droits et des titres (comte de Viège et de Naters, major de Viège, vidomne de Naters et de Conches), constituant ainsi un complexe de seigneuries alpines autour du Simplon et des cols menant à la vallée de Saas. Les principaux représentants de la dynastie furent Jocelin (->) et son fils Thomas (✝︎1337), chanoine de Sion en 1291, chantre en 1298, qui combattit pour les droits du chapitre cathédral et fit construire la chapelle de Tous-les-Saints à Valère. Vers le milieu du XIVe s., les B. connurent un rapide déclin. Après l'assassinat de la comtesse Isabelle (fille d'Antoine de B. et épouse de François de Compey) sur le pont de Naters en 1365, les biens et les droits des B. passèrent aux Compey.

Sources et bibliographie

  • Armorial valaisan, 1946, 34-35
  • DBI, 10, 264-282
  • L. Carlen, «Zur Geschichte der Grafen von Biandrate», in BWG, 18/1, 1982, 19-24
  • E. Rizzi, «Beziehungen zwischen dem Wallis und Ossola im 13. und 14. Jahrhundert», in BWG, 18/4, 1985, 401-414
  • F. Vannotti, «Le fonds Blandrate des Arch. du chapitre de Sion», in Bollettino storico per la Provincia di Novara, 82, 1991, 873-886