de fr it

Ganioz

Famille de Chieri (Piémont), établie en Valais en 1580 avec Bernardin, reçu bourgeois de Martigny en 1620. Grâce à ses alliances et sa fortune, elle compte de nombreux notaires, magistrats et officiers. En 1730, Jean-Joseph (✝︎1778), notaire, construit le Manoir, aujourd'hui propriété de la ville. Joseph-Louis-Auguste (1773-1865) est officier au bataillon valaisan de France (1803-1810), puis garde général des eaux et forêts du département du Simplon (1812). Son frère, Germain-Eugène (1790-1871), est juge suppléant (1848-1857) et vice-président du tribunal de district (1857-1865). Une branche établie à Sion, bourgeoise depuis 1725, s'est distinguée avec François-Emmanuel (1802-1847), député à la Diète fédérale (1843-1844), secrétaire d'Etat (1844-1845), et son frère Théodore, commandant de la gendarmerie cantonale jusqu'en 1864. La famille s'éteint avec Marie-Louise (1841-1929), mère du peintre et archéologue cantonal Joseph Morand (1865-1932).

Sources et bibliographie

  • Armorial valaisan, 1946, 103-104