de fr it

Maxen

Famille du dizain de Rarogne, établie à Rarogne et Saint-Germain depuis la fin du XIVe s., aussi appelée Magschen. Les M. administraient vraisemblablement les biens de la famille de Chevron. Une branche existait également à Sierre et à Sion au XVIe s. En 1417, Wilhelm est major de Rarogne. Stephan (->), capitaine du pays, eut un fils du même nom, major (1535 et 1546) et banneret (depuis 1546) de Rarogne. Il y fit construire la maison Maxen en 1547. Aux XVIe et XVIIe s., avec notamment Sebastian, Anton et Theodul, les M. connurent leur âge d'or, donnant des majors et des bannerets de Rarogne, ainsi que des baillis du Bas-Valais. La famille s'appauvrit au XVIIIe s. et s'éteignit en 1843.

Sources et bibliographie

  • Armorial valaisan, 1946, 165