de fr it

dePlatea

Plusieurs familles valaisannes portaient aux XIVe et XVe s. un nom évoquant la place du village (Hengert, Heimgarten, lat. platea), mais une seule a pu faire l'objet d'études historiques, celle des donzels de P., originaire de Viège. Elle essaima dès le XIIIe s. à Mörel, Ernen, Niederernen, Obergesteln, plus tard à Venthône, Sierre et Sion, et occupa des charges publiques dans tous les dizains jusqu'au XVIIIe s. Les P. apparaissent en 1226 comme ministériaux de l'évêque de Sion. Johann, de Viège, est le premier à porter le titre de donzel, en 1329. La famille de Viège reprit en 1365 les droits des Blandrate et des donzels de Täsch à Zermatt (elle les revendra aux gens du lieu en 1618). A la fin du XIVe s., Hildebrand, fils du major et banneret de Viège Peter, fonda à Anchettes (comm. Venthône) la grande branche des P. de Sierre, qui devint aux XVe et XVIe s. la famille la plus influente du dizain et fournit outre un évêque (Philippe, ->), trois grands baillis, les deux Franz (-> et ->) et Petermann (->). Des membres des branches de Conches, Viège et Sierre acquirent la bourgeoisie de Sion; le donzel Anton, de Viège (mentionné comme notaire en 1396, bourgeois de Sion en 1417), est l'ancêtre de la principale lignée sédunoise, à laquelle appartiennent Jean, bourgmestre de Sion et colonel lors de la bataille de la Planta (1475), ainsi que les grands baillis Johannes (->) et Johann Stephan (->). Toutes les branches de donzels (Junker) de Viège, Sierre et Sion s'éteignirent dans la première moitié du XVIIIe s.

Sources et bibliographie

  • Armorial valaisan, 1946, 9, 197
En bref
Variante(s)
Am Hengart