de fr it

dePreux

Famille noble valaisanne, d'origine vaudoise. Entre le début du XIVe s. et 1639, onze générations sont documentées à Vevey sous le nom de Proux ou Probi. Le titre de donzel apparaît en 1406. Angelin (->) vint s'installer entre 1553 et 1562 au château d'Anchettes (comm. Venthône), qui lui venait de sa mère et qui appartient encore aujourd'hui à la famille. Il fonda la branche valaisanne, nommée en français de P., en latin Probi, en allemand Fromb ou Fromm. Les de P. furent de 1560 environ à 1674 vidomnes de Miège; ils devinrent bourgeois de Sierre au XVIe s., de Sion en 1604, de Saint-Maurice au XVIIe s., de Venthône, Veyras, Randogne, Grône, Sembrancher et Bourg-Saint-Pierre au XVIIIe s. Ils assumèrent de nombreux mandats politiques à Sion (un bourgmestre), à Sierre (vingt grands châtelains, sept capitaines du dizain, trois bannerets) et dans la République du Valais: quatre châtelains de Vionnaz-Bouveret, quatre majors de Nendaz-Hérémence, quatre gouverneurs de Monthey, huit gouverneurs de Saint-Maurice et deux vice-baillis, dont Pierre-Antoine (->). Nombre d'entre eux, notamment Angelin (->) et Charles (->), furent officiers au service de France (dès 1624), de Piémont (1641), d'Espagne (1805) et de Naples (XIXe s.) ou firent une carrière ecclésiastique: citons un chanoine de Saint-Maurice, six chanoines du chapitre cathédral de Sion et deux évêques, Joseph-François-Xavier (->) et Pierre-Joseph (->). Après 1798, la famille fournit des présidents de commune et de dizain, des préfets et des juges; elle est encore actuellement largement représentée en Valais. Pierre-Louis (->) fut membre du Grand Conseil de la République helvétique; Charles (->), conseiller d'Etat, siégea dans les deux Chambres fédérales.

Sources et bibliographie

  • Nouvel armorial valaisan, 1, 1974, 204-205
  • Almanach généal. suisse, 7, 426-439