de fr it

Weingarten

Famille noble du Haut-Valais, appelée Huboldi ou Uboldi, ayant pris ensuite le nom de son château de W. (de vineis), à l'est de Naters. Attestés à partir du XIIe s., les W. firent souche à Brigue, Mörel, Conches et Sion. Ils s'allièrent aux d'Anniviers, Vespia (von Visp), Montheys, Compey et à des nobles du val d'Aoste. Certains se distinguèrent au service des évêques de Sion. Les W. donnèrent aussi plusieurs ecclésiastiques, comme le premier prieur de la chartreuse de Géronde (1331). Ils s'éteignirent au XVIe s. Il se peut toutefois que la famille sierroise de Vineis, apparue au XIIIe s. et éteinte au XIXe, ait la même origine.

Sources et bibliographie

  • Armorial valaisan, 1946, 282, 291