de fr it

Zen Ruffinen

Famille de notables de Loèche, apparue en 1358 avec Peter Ruviners. Les Z. endossèrent, surtout à partir du XVIIe s., de nombreuses hautes fonctions politiques et ecclésiastiques. La famille donna plusieurs de ses membres au clergé régulier et séculier; François Joseph Melchior (->) et Augustin Sulpice (->) furent évêques de Sion en 1780-1790 et 1817-1829. Johann Franz (1693-1751), père du premier évêque, fut châtelain de Vionnaz-Bouveret et gouverneur de Saint-Maurice; un autre de ses fils, Philibert (✝︎1790), fut major de Nendaz-Hérémence. Plusieurs majors de Loèche et de Viège, représentants de leur dizain à la Diète valaisanne, sont issus des Z. Aux XIXe et XXe s., la famille fournit neuf députés au Grand Conseil, ainsi que trois conseillers d'Etat et parlementaires fédéraux: Ignaz (->) et son fils Julius (->), conseillers aux Etats; Franz Kaspar (->), qui fut aussi le premier juge fédéral valaisan (1848-1861). L'ancien siège familial des Z. à Loèche, datant du XVIe s., était encore habité par des membres de la famille au début du XXIe s. Une branche possède depuis 1891 la bourgeoisie de Sion; au XXe s., plusieurs Z. s'établirent à Viège et à Sierre. Eux-mêmes et leurs descendants exerçaient principalement des professions libérales.

Sources et bibliographie

  • Armorial valaisan, 1946, 299

Suggestion de citation

Truffer, Bernard: "Zen Ruffinen", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 22.10.2013, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/023614/2013-10-22/, consulté le 02.12.2020.