de fr it

JacquesDutruy

18.11.1762 à Genève, 27.4.1836 à Choisy-le-Roy (Ile-de-France), prot., de Genève. Fils de Jean-Louis, émailleur, natif, reçu à l'habitation en 1761, et de Jeanne Madeleine Maintz. aux Sables- d'Olonne (Vendée) une jeune créole. Emailleur ou peintre géographe, D. entre comme soldat au service de France en 1782. Sergent-major, il déserte le 14 juillet 1789 et s'enrôle dans la Garde nationale. Il sert aux armées du Centre et de la Moselle (1792-1793); chef de bataillon (1793), général de brigade à l'armée des Côtes de La Rochelle (1793), vainqueur de Charette à Challans en Vendée (avril 1794). Général de division à titre provisoire de l'armée des Pyrénées occidentales (juillet 1794), il est suspendu en août 1794. Arrêté pour abus de fonction (1795). Réformé (1796), D. reprend du service comme général de brigade aux armées d'Angleterre (1799) et de l'Ouest (1800), à Saint-Domingue (1801), en Dalmatie (1806), en Italie (1809), en Hollande (1811). Commandant dans les départements de Jemappes (1813) et du Finistère (1815). Retraité (1816). Commandeur de la Légion d'honneur (1804), baron de l'Empire (1809). Joueur, il croula sous les dettes.

Sources et bibliographie

  • H. Deonna, «Lettres de noblesse et d'armoiries de familles genevoises», in AHér.S, 32, 1918, 182
  • G. Six, Dict. biogr. des généraux et amiraux français de la Révolution et de l'Empire (1792-1814), 1934, 417
  • A. Pigeard, Les étoiles de Napoléon, 1996, 346
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 18.11.1762 ✝︎ 27.4.1836